New MMSA spank logo

Histoire d un père de famille

by Nounours

Copyright on this story text belongs at all times to the original author only, whether stated explicitly in the text or not. The original date of posting to the MMSA was: 05 Dec 2017


Je vais vous raconter un histoire vrais qui mais arriver y a maintenant quelque annéealors que je venais de divorcer de la mère de mes 3 enfant après plus de 10 ans de vie commune je sombré dans un lente et profonde dépression nerveuse qui dura un peut plus de 1 ans
le juge au affaire familiale avais prononcer une garde simple en faveurs de mon ex épouse pour des raison d habitude relationnel sellons eu un enfant a plus besoin de leur mère que de leur père alors même que j était financièrement et matériellement capable assumer seule la garde de mes 3 garçon âgée a l époque de 4 ,6,et 10 ans je ne les voyer plus que 4 jours par mois comme beaucoup d autre homme divorcer une tel injustice me révolter mais je ne pouvais rien faire de plus j était arriver au bout des recoure judiciaire existant je devais me résigner a ne plus pouvoir voir mes enfant comme j en avais l habitude ,

les moi de ma dépression ce dérouler un jour mieux un jour en enfer tout personne qui a déjà vécus une dépression peux comprendre ce que j écris
un matin alors que je me levais tard j entendis la sonnette je fus surpris car j attendais personne quel ne fus pas ma surprise de voire mon ex avec sont nouveaux compagnon accompagner des enfant devant la porte de mon domicile ; jus un petit sourire en pensant a ce que mon ex m avais dit le jour de sont départ je m en rappel comme si s était hier .
je ne mettrait plus jamais les pied dans ta maison tu vas crever tous seule !bref
j ouvris la porte les salua et j ai demander tu veux quoi?la tranquillement elle ma expliquer quel aller ce remarier et que sont future marie ne voulais pas d enfant dans sa vie que je devais les reprendre

la elle ce levas embrassa chaque enfant sur le front et partie après tous ce quel a fait pour avoir la garde des enfant je comprenais plus rien même si au font de moi jamais je n avais était heureux a ce point

a oui j ai oublier de vous pressentez mes amour
il y a le plus petit Lucas 4 ans une petit tête blond de 1 mettre 10 les bras lever et 13 klg de bêtise toujours prés a foncer
sont frère aîné lui je les appeler Nathan en souvenir de mon grand père l homme qui m avais élever dans la tradition et le respect des autre Nathan avais les cheveux blond tirent sur le châtain claire mesuré 1 mètre 30 et peser 23 klg il était toujours devant la télé ou sur la tablée a regarder des vidéo sur youtube souvent on ce demander ou il était car on ne l endenter jamais
puis le grand Mathéo le terrible 1 mètre 40 et 30 klg un enfant hyper actif grand sportif et toujours en action

je les élever comme moi je l avais était avec des règle simple pas compliquer et toujours efficace une touche de modernisme et surtout beaucoup amours
je privilégier toujours la discutions en premier et l écoute de leur sentiment malheureusement parfois cela ne suffisez pas alors j était contrains a passer a la manier forte une bonne fessée remet parfois les idée en place je les avais fessée depuis qu il avais l age de marcher comme mon grand père l avais fait avec moi
je donner la fessée cul nu pour des raison efficacité et de domination de l enfant

une fois les tracasserie administrative réglé et ce fus rapide la juge qui avais refuser de me confier la garde des enfant quelque moi plus taux a bien était obliger de reconnaître sont erreurs et me présenta des excuse au non de la justice française et signa immédiatement en ma faveur une garde exclusive des enfant mon ex épouse perdis la s est droit parentaux définitivement pour abandon d enfant je pouvais donc reprendre ma vie comme si rein ne s était passé les enfant était heureux et me quitter plus d une semailles a tel point que sa en devenais ridicule et puis il avais pris du retard a l école tous ça les avais perturber Lucas avait même recommencer a faire pipi au lit ce qui me déplaisais fortement faut dire que je suis pas le mec le plus patient au monde j ai repris en main l éducation des enfant après quelque fessée bien sonore le problème fus réglé définitivement mais je savais que je ne pourrais pas tous réglé a coup de fessée j en et donc discuter avec l institutrice de Nathan que je connaissais depuis mon enfance faut dire que sais parent vivait a coter de chez mon grand père on peut même dire que elle et moi on ce connaissez mieux que bien on a eu une relation quelque année avent que je rencontre mon ex la mère de mes enfant elle ma conseiller d aller voir une amie quel avais rencontré au cour de ça formation au métier d institutrice elle savais comment j élever mes enfant et ma expliquer que sont amie ne me ferra pas la moral au sujet de la fessée
elle était une grande pédopsychiatre reconnus et très médiatique qui participer régulièrement a une émission de télé bien connus présenter par des femme pour les femme sur le service publique

j ai pris rendez-vous avec elle un peux stresser
on ma dit de venir le lendemain avec les enfant pour faire un bilan comportementale de mes enfant le principe me déranger pas j avais rien a cacher je suis un bon père de famille bien implanter dans une grande ville de province
le lendemain j ai préparer les enfant et nous nous somme présenter a la porte du cabinet la un belle femme dans les 30 ans nous a accueillis avec le sourire elle était la secrétaire du docteur j ai appris part la suite que elle et le docteur était en faite en couple n étant pas homophobe pas soucie pour moi ou les enfant
le docteur ouvras la porte de sont bureaux et nous fis rentré et m asseoir et ma expliquer en quoi consister l évaluation quel aller réaliser avec les enfant puis me demanda de sortir pour lui laisser la possibilité de discuter librement avec les enfant j ai attendu quelque heure dans la sale attente avec la secrétaire la porte du cabinet sais a nouveaux ouvert la les enfant sortie Lucas tenais la main du docteur les yeux rouge Nathan et Mathéo en mener pas large
la on me demandas de rentré dans le cabinet ce que je fis je m installer au bureaux le docteur fis de même et me dit que dans l ensemble il était en bonne santé que ce soit physiquement ou psychologiquement quel avais remarquer des légère rougeur sur le derrière de Lucas et me rassura immédiatement sur le faite que elle ne participer pas au lynchage des parent qui fessée leur enfant que les enfant lui avais expliquer a qu elle point il m aimais que pour elle j était un bon père avec mes enfant que je devait pas inquiéter que tous ce qui ce dit dans sont cabinet n en sortirais pas
elle m expliqua que pour elle les enfants avais pas de problème particulier que leur mère ne leur manquer pas trop la a l intérieur de moi la boule de stresse qui me ronger disparus immédiatement a l écoute du verdicts du médecin
nous avons continuer a discuter plusieurs minute des enfant elle ma conseiller de rien changer a ma façon de faire et puis elle finis sont exposer par une question qui je doit dire ma surpris je m attendais a la question
dite moi très cher et vous comment vivait vous votre célibats ? je fus interloquer par la question je ne savais pas comment répondre
je me ressaisie avale ma salive et la je dit sens que je me rende conte oui je me sens seule depuis le départ de ma femme y a un peut plus de 1 ans et demie je doit dire que j ai pas la tète a draguer les femme
les enfant me mange tous mon temps entre le travaille et eux j ai pas de temps a consacré a ça pour le moment
un blanc apparus dans la conversation je me santé gainé de discuter de ma sexualité avec une femme que j ai vus pour la premier fois le matin même
la elle repris la conversation et me dit écouter monsieur je vous parle de ce sujet car j ai dans ma clientèle beaucoup de femme qui comme vous non ni le temps ni l énergie a consacré a la recherche d une nouvelle histoire amour je pense que les enfant on besoin d un milieux stable composer de deux adulte dans leur vie pour qu il puis être épanouie et parfaitement heureux
je ne savais pas quoi penser je lui et donc répondu oui je sais pas je doit y réflèchire
j ai donc payer le docteur et je suis rentré a la maison plein d entrain le principal pour moi et que les enfant sont bien dans leur tète j ai préparer le repart la soiré fus idéale pas la moindre chamaillerie une fois les enfant au lit je me suis installer a la télé que je regarde rarement et et tournent les chaîne je suis tomber sur une émission qui parler de famille recomposer les inviter expliquer leur parcours et a quel point il était dure de vivre seule sans personne a qui parler a l exception de leur enfant il y avais aussi des inviter qui avais jamais refait leur vie il était rester seul par amour pour leur enfant il expliquer a quel point il le regretter il expliquer leur désespoir je me suis endormie devant la tv au petit matin Mathéo et venus me voire il voulais la place pour regarder les dessin animer du matin et surtout il avais faim je me suis levé la tète en vraque et plain de question le docteur avait réveiller en moi un sentiment que je ne connaissez plus depuis longtemps l envie de vivre une belle histoire amour une fois le petit déjeuné finis j ai demander au enfant si ça les dérangerais que je cherche et trouve une nouvelle femme en cœur il me dire non papa tu veux une chérie a toi on comprend
le reste de la mâtiné sais dérouler sans problème l après midi je suis aller chez mon amie l institutrice de Mathéo avec qui j ai discuter longuement et ma confirmer que j avais le droit a l amour
 

de retour a la maison je me suis mis a faire un peux de ménage et la je suis tomber sur la carte du docteur sur la quel elle avais marquer sont numéro personnelle selon elle en cas de problème avec les enfant je me tapoter la joue avec la carte et me dit tu a rien a perdre mon grand si jamais ça ne te plaît pas tu pourras toujours tous arrêter le moment venus je compose le numéro inscris sur la carte de visite ça sonne plusieurs fois sans personne qui répond je raccroche et recommence et la a peine sa sonne que l on me répond je reconnais immédiatement la secrétaire qui me reconnais a sont tour et me dit je vous passe Claudine j apprend la que le premon du docteur et Claudine oui monsieur nounours comment allez vous je suis heureuse de voire que vous avez réfléchie a ma proposition hier

et bien oui j ai réfléchie je veux bien essayer de rencontré quelque une des femme donc vous m avez parler
sa tombe bien ce soire je fait chez moi un petit apéro avec certaine des femme donc je vous et parlez venais avec les enfant il y aura d autre enfant pour jouet avec les petit très bien je viendrais mais je ne connais pas votre adresse pas la peine je vais envoyer une voiture vous chercher ce sera plus simple et comme sa nous pourrons boire sans crainte de la polices trais bien alors a tout a l heure
moi et les garçon nous filons a la sale de bain tous le monde ce lave et ce prépare pour être le mieux possible Nathan me demande de lui mettre du parfin pour les grand le mien je lui dit oui avent que la voiture arrive je leur fait la morale je leur dit que je veux qu il soit sage et polis que si jamais il ce comporter mal leur fesse en payerais le prix la en même temps avec un grand sourire il me réponde en cœur oui papa ce soir saï ta soiré pour nous trouvez une nouvelle maman la un peux surpris je répond oui pour pas a avoir a rentré dans des grand discoure inutile au loin on entant une voiture stationner devant la maison moteur allumait on sorte de la maison je ferme la porte a clés a double tour nous montons dans la voiture et la je vois a l intérieur au volant la secrétaire de Claudine quoi ne dit pas un mots

nous roulons pendant 30 minute jusqu a un grand domaine boiser qui cache un petit relais de chasse nichais au milieux de la foret nous descendons de la voiture a la porte ce trouve Claudine qui nous accueil avec une grande accolade et un bisou pour les enfant immédiatement je remarque le bruit qui annonce la présence des autre inviter je vois un petit garçon de peut être 6 ans qui cour dans les escalier de la maison et Claudine me dit a je vous pressante mon fils nahel l enfant a même pas remarquer notre présence sa mère l appel avec un petit surnom le petit arrête immédiatement et viens dire bonjour Claudine lui demande amener mes enfant avec les autre enfant il le fait sans rien dire je vois plus mes enfant j espère que tous ce passe bien en haut nous rentrons dans le salon je vois bien 10 femme assise un peux partout qui sirote leur verre
Claudine me pressente comme l homme dont elle leur avais parler je dit bonjour
chacun ce pressente du mieux qu il peux mon tour venus je exécute un peut troublé il faut dire que j ai pas vraiment l habitude de passé pour un morceaux de viande chez le boucher
intimider je n ose pas dire grand chose les femme discute je dit oui a tous de peur de faire mauvaise impression et la soiré continus il et presque 21 h je regarde ma montre Claudine le vois et me demande si y il a une chose qui ne vas pas je lui répond non juste qu il vas être leur pour les enfant de mangé qu il et tard et que je ne veux pas que les et enfants et faim la Claudine me dit je comprend t on inquiétude j ai tous prévus les enfant mange en ce moment

Claudine me demande un service oui si je peut faire quoi pour toi
voilas je voudrais pas te déranger mais croit tu que tu pourrais tu aller chercher la commende de notre repas chez le chinois au bout du village ce n ai pas loin oui je veux bien je n ai pas de voiture je vais donc aller a pied non non prend ma voiture tu a but que 1 vers tu a encore le droit de conduire
elle me donne les clés et me montre la voiture je monte dans la voiture une belle anglaise ancienne qui sens bon le cuire et le vieux bois avent de partir je veux prévenir les enfant et la Claudine m arrête et me dit non je vais les prévenir tu vas pas loin tu en a pas pour longtemps oui pas faut et puis j ai prévenus les enfant avent de partir il save ce qui vas ce passé si il sont pas sage

je démarre la voiture et prend la route vers le restaurent que ma indiquer Claudine effectivement 5 minute en voiture je rentre dans le restaurent et explique que je viens chercher la commende du docteur Claudine la serveuse me regarde de la tète au pied et me dit suivais moi monsieur la au comptoirs je vois la commende je la prend et me prépare a partir le patron me dit et monsieur tu doit payer le manger un peux surpris je lui demande si il et sur que la commende et pas déjà payer il me dit non madame Claudine elle a dit que tu vas payer
la un peut en colère je demande pour combien je doit payer j ai la sensation de me faire manipuler et rouler par le docteur je n aime pas du tous et puis je n ai que 300 euro sur moi en liquide et rien autre je n ai pas pris mais papier et moyen de payement pour venir ce soire
il m annonce 220 euro je paye et quitte ce restaurateur en qui j ai pas confiance je remonte en voiture les bras charger de la commande que je viens de payer et retourne a la maison de Claudine
 

la ma surprise et total je vois plus de lumière je commence a paniquer franchement sort le plus vite possible de la voiture je ne prend même pas le temps de couper le moteur de la voiture la porte s'ouvre Claudine et la et me sourie avent que j ai le temps de dire quoi que ce soit
me dit tu a trouver l argent sur le siégé de la voiture pour payer j avoue que je avais même pas remarquer qu il avais de l argent je retourne a la voiture étain le moteur sort la nourriture et rentre dans la maison je demande a Claudine si les enfant on était sage elle sourie et me dit ne t en fait pas pour sa tu ne les voie pas pleuré cela veux dire que tout sais bien passé

le temps de ma mésaventure tout les femme sont la et me regarde avec envie je comprend pas trop je me dit quel doive avoir faim je commence a trouver la soiré particulier mais je suis la et bien élever je fait comme si de rien était surtout je m ennuis ferme les femme ne parle presque pas je suis comme un pot de fleure au milieux de la sale a manger
au bout de 2 bonne heure je me lève et commence a vouloir partir il et tard j appel les enfant pour rentré a la maison
reste la soiré et pas finis mais la je veux rentré chez moi elle me dit je appel demain on me ramène chez moi les enfant dorme dans la voiture je les couche et vais moi même dormir le lendemain matin dimanche 8 heure du matin on sonne a la porte je vais voir pas trop réveiller
je vois Claudine a la porte je les fait rentré lui propose un cafés les enfant sont debout en slip devant la télé je m en excuse et leur dit que je ne savais pas quel devait venir la Claudine me regarde droit dans les yeux et me dit calmement

nounours toi et ta famille vous avais fait forte impression sur mes inviter un peut surpris moi qui penser que j avais perdus mon temps hier soir
a bon tu et sur de toi
mais inviter mon dit que tu leur avais beaucoup plus ,que t ai petit sont bien élever bien sure je leur et dit que l on pouvais pas avoir un résultat comme le tien avec les enfant sans une certain discipline et que une telle discipline ne pouvais être administré par un homme fort et lui même bien éduquer

la Claudine m explique que hier soire j avais reporter haut la main tous les teste quel avais préparé pour moi que ce soit mon apparence physique l attitude de mais enfant on quand j ai était cherche le repas que j ai payer sans rien dire elle me dit on voie que tu et un homme bien élever

elle me dit bon je voudrais que tu prenne le temps examiner le dossier que je vais te donner dedans tu trouvera tout les information sur la femme que je t ai choisie elle la remplis avec une grande sincérité il a aussi des photo de sais enfant une copie de leur carnet de santé et d eu leur carnet scolaire
un petit rapport que j ai fait pendant leur bilan personnaliser que se soit sur la femme ou les enfant chaque femme que tu vas voir seront heureuse que tu les choisisse comme épouse a condition que tu accepte leur enfant bien sur elle save que pour obtenir la chance de partager la vie d un homme comme toi elle devrons te confier l éducation de leur enfant quelque soit les méthode que tu choisie utiliser avec leur enfant elle ce plieront a t on avis et je lui et expliquer que tu était pas homme a tolérais une femme qui ne comprend pas ou et sa place que tu était un homme conservateur dans t ai relation de couple
je leur et également pour que sa soit juste pour tous le monde donner t on propre dossier quel a lus avec intérêt
 

Claudine pausa le dossier sur le meuble de l entré et sortie accompagner des 3 femme
la journée ce déroulas sans problème particulier le soir une fois les enfant au lit
je pris le dossier pour l examiner j ouvris le dossier
je pus lire le non de famille

 

Marion roche
 

le non ne vous et pas inconnus normal elle a était la femme politique la plus détester de France elle et sont défunt marie avais gravie les échelon de la politique ensemble elle représenter tous ce que je détester les idée quel avais défendu on mie dans la rue des million de personne le peuple a manifester contre sont idéologie durent des moi ne lâchant rien elle et sont marie avais finis par faire voter une loi qui interdisait tout forme de châtiment au enfant elle avais poussais le vise en proclament par la loi la théorie des genre ce qui l amena a être détester au point que sont marie un soir alors qu il quitter sont bureaux fus assassiner par un déséquilibrais qui le fis exploser dans sa voiture en plain paris
elle est leur trois enfant on immédiatement était placer sur surveillance par la police pour leur sécurité personnel
quel semaine plus tard le scandale sortie dans la presse satirique le couple avais pendant de 10 année détourner des somme folle elle démissionnas et quittas paris le plus vite possible la justice l interrogats sans relâche et finis pas conclure a un non lieu la concernent mais condamnas sont pauvre marie défunt tous ce que possédais le couple fus césis par la justice elle ce retrouve aujourd'hui dans une grande précarité financier et personnel sont non a était définitivement rouler dans la boux et sont honneur détruis a jamais aucun de sais amie du passer ne voulais l aidé il ne la connaissais plus

je n ai pas pris la peine de lire le reste sa me suffisais il était tard la nuit porte conseil
au petit matin je me levais préparé le petit déje des enfant l esprits henbuet par ma lecture du soir je me décidé a appeler Claudine elle décrocha le téléphone et me demander comment avais était mon dimanche et quelque autre banalité usage je lui expliqua que j était très surpris du choix quel m avais soumis elle coupas coure a la conversation par un allons manger ce midi ensemble je lui dit oui un peux énerver j ai emmener les enfant a l école et vus l institutrice de Nathan je lui et alors demander ce quel penser de Claudine et ça petit affaire de placement de femme riche et célèbre
elle me répondis mais tu vois elle ne place pas que des femme comment crois tu que j ai rencontré mon marie un joueur de fout rater incapable de marquer un but
a bon Claudine te la trouver quel ne fus pas ma surprise
je repartie chez moi impatient de dîner avec Claudine je devait lui parler et imposer mais point de vus le moment venus je me suis préparé pour mon rendez vous je suis arriver a l heure au restaurent je vis Claudine arriver avec sa secrétaire une nouvelle fois je savais que le repas aller me coûter cher pas grave je doit lui parler une fois tout le monde installer a table et servie je commencer part dire a Claudine que j avais bien lus le dossier que le dossier était de très bonne qualiter mais que je comprenais pas pourquoi avais tel choisie pour moi ce genre de femme je lui fis remarque que moi je voulais une vie calme et sans problème et que manifestement les profile sélectionner par elle était tous plutôt un profile a problème

elle ma répondu que tout les profile choisis correspondez a mon caractère et a ma conception des rapport intime que je devait lui faire confiance je lui et répondus que je voulais bien lui faire confiance mais que jamais je n épouserais une femme sans avoir pus faire un essai avec elle la je ne sait pas comment mais Claudine et parvenus a me convaincre de l essayer le repas finis tout le monde était repartis de la ou il venais je n en revenais pas avec quel faciliter elle parvenais a me manipulais je ne lui avais même pas dit le fond de ma penser jamais au paravent on ne m avais avec autant de faciliter manipuler
vers 18 h je reçus un coup de téléphone m informent que je devait venir chercher ma compagne essai je savait la quel aller être la premier je n avait rien préparé avec les enfant et puis la maison était grande mais pas du tous adapter a une vie en colocation je sais pour quoi mais je me suis rendu chez Claudine peut être ma curiosité et puis je n avait pas toucher une femme depuis un bon moment et je me suis dit pourquoi pas
Claudine m attendais et me fis rentré on et aller au bureaux directement la je vis un gros dossier sur le quel était écris fille placer
Claudine l ouvras et je pus voire quel avais placer beaucoup de femme je n en revenais pas un son me fis sortir de ma rêvasserie je vis rentré Marion roche accompagner de 3 jeune garçon il était jeune et ressembler beaucoup a leur mère
Claudine me dit calmement nounours je te pressente Marion roche la femme dont je t ai parler au téléphone elle et parfaite pour toi je suis sure que vous serrez heureux ensemble

sans dire un mots je me retourne et part Marion semble déboussoler et manque de pas me suivre Claudine et obliger de lui dire allons Marion il ne vas pas vous attendre vite suivais leux
dans ma tête je me dit si elle me suit alors elle et d accord pour le jeux
une fois devant la voiture je vois quel ma suivie j ouvre les porte de ma voiture et fait monter tous le monde sans un mots
je démarre et quitte la propriété rapidement dans la voiture personne ne parle rien pas un mots je regarde dans le retro intérieur les trois garçon ne bouge pas il sont mignon et doive pas avoir plus de 10 ans pour le plus âgée des trois je me dit qu il on le même age que mes enfant
je regarde Marion et pose ma main sur ça cuisse je la sens trembler , une larme coule sur sa joue

je brise le silence ; très bien Marion je sais qui vous êtes et quel a était votre vie antérieure comme tous le monde j ai suivie vaux déboire judiciaire et votre carrier politique
j ai fait partie comme beaucoup des dégénérer s est bien comme ça que vous nous appeliez
qui manifester contre votre loi famille
je tien a vous dire avent que l on arrive a la maison que je vais vous traiter vous et vaux enfant comme le dégénéré que je suis j espéré que vous comprenais bien ce que cela veux dire !
un long soupire émane de Marion qui dans un sanglot répond oui
je crois comprendre de quoi vous parler
la elle prend la parole:tu peux tous me faire pour me punir de la façon dont je t ai traiter quand je fessai de la politique, mais je t en supplie de pas faire de mal a mes enfant ,

je me mais a rigoler :
je freine brusquement ,je lui dit écoute bien Marion sache que je ferais ce que je veux a t ai enfant et toi
vous ferais ce que je te dit de faire sans jamais te plaindre si cela te vas pas tu peux descendre de la voiture
j appellerais Claudine demain pour lui dire
non non tu et ma dernier chance je suis a la rue avec mes petit j ai nul part ou aller pitiez ne fait pas çà je serrai docile avec toi et mes enfant serrons sage je te le promet tu aura pas a le regretter je
te le promet je lui explique sa nouvelle vie de femme et mère de famille

arriver a la maison je peut m empêcher de lui claquer la fesse et de lui dire j ai faim fait a manger elle sursaute et lâche un petit cris de surprise elle fille a la cuisine ,j ai lus dans sont dossier quel ne savais pas faire a manger je les fait exprès pour la tester pendent ce temps j envoie les enfant a la douche 1 heure plus tard le repas et enfin prés et tous le monde mange
je me retrouve avec 6 enfant et une femme qui véritablement ne fait pas bien la cuisine je prend la parole
dit donc Marion tu vas devoir faire mieux ta nourriture et dégueulasse même le chien n en veux pas bon les enfants tous le monde au lit
mais papa il et pas tard chut Lucas ou je te chauffe t on petit cul au lit se soir vous partagerais vaux lit je les repartie par age et 30 minute plus tard tous le monde dort a point fermer je me reproche de ma nouvelle femme qui m attend au lit pour notre premier nuit amour

le matin suivent l arriver de Marion et sais enfant je me suis levé taux pour réfléchir a la situation
et prendre un peux de recule
j aime boire mon café sur la terrasse regarder le soleil ce levait de mon expérience personnel sais la meilleur solution pour prendre une décision importante et oui elle était importante je voulais a la fois profiter de la situation sans pour autant gâcher la chance qui m avais était donner de retrouver l amour après mon café, je me suis décidé je savais comment j aller procédait
la premier chose était de mettre Marion sous ma coupe je devait la séduire vite lui montré l intérêt qui pourrais être le sien a vivre avec moi ,
j ai entendus un bruit qui provenais des escalier
je regarde furtivement par la fenêtre et vois Marion pas trop réveiller qui arrive et ce dirige vers moi la pauvre a connus la plus grande humiliation de sa vie dans notre chambre hier soir
malgré notre rencontre improbable et n aux différant passé je la trouve belle sont corps et magnifique pas du tous abîmé par les 3 grossesse quel a subit la je vais vers elle l embrasse et lui sourie elle me retourne la marque affection et viens s asseoir sur mon genoux un café a la main la je lui passe la main dans les cheveux je les trouve doux et soyeux délicatement je passe la main sous ça chemise de nuit et la pas de culotte rien ça chatte et complètement raser je lui avais dit hier en lui fessent l amour que je n aimer pas les chatte trop touffus
sans me le dire elle a tous raser et j aime le faite quel les fait sans rien me demander peut êtres je me suis tromper sur elle
nous finissons le petit déjeuner avent que les enfant ce lève

1 heure plus tard tous le monde et debout les enfant mange dans le calme Marion prépare les habit de chaque enfant et les aide pour êtres les plus beaux possible
l école ce trouve au bout de la rue je la laisse les accompagner elle rentre rapidement nous avons la maison pour nous pour la dernier fois de l année
les vacance hiver arrive demain plus école et pas un cadeaux de noël acheter Marion me propose aller ensemble les acheter : oui pourquoi pas mais avent on vas aller ce laver je rentre dans la douche je commence a me lave et la je vois Marion nue arriver pour me rejoindre immédiatement sa me fait de l effet nous fessons l amour sauvagement

arriver au magasin je lui propose plusieurs jouet pour sais enfant et bizarrement me dit toujours non elle en devient même distante
je comprend pas sont comportement du coup achète les plus beaux jouet pour mes enfant nous rentrons a la maison et la Marion redevient amicale et ouverte a moi je lui propose aller en ville nous baladé avent aller chercher les enfant a la sortie de l école
la je la trouve pas a sont aise même gêné je trouve sont comportement de plus en plus bizarre
arriver devant l école elle refuse même de me prendre la main
je lui annonce discrètement que ce soire les enfant ne dorme pas a la maison que Claudine a gentiment accepter de les garder pour la nuit
elle me regarde et je lis dans sont regard la désapprobation mais je ne lâche pas et lui fait comprendre que j avais décider

Claudine nous rejoint a la porte de l école les enfant sorte nous les embrassons Marion s éloigne de quelque pas avec sais enfant il parle je la vois tenter de les persoidais je commence a perde patiente Claudine le vois et tente de me calmer je la remet en place sèchement et lui donne les consigne la plus importante
je interdis de battre les enfant de Marion je serrai le premier a les corriger tu as bien compris Claudine

Marion finis par revenir vers moi : on y vas !
j'aime pas du tous ça façon de me parler et lui dit
de retour a la maison finis elle redevient aimante et câline les livreurs arrive au même moment .
charger des nouveaux lit ,le montage et finis rapidement faut dire qu il sont venus a 3
Marion et moi rangeons les chambre rapidement je fait livré italiens pour le repas de ce soire je prépare la table j ouvre une bonne bouteille de vins nous passons a table le repas ce passe parfaitement idyllique je peux même dire et la je pose la question?
pourquoi et tu si différente des qu il y a d autre personne je comprend pas!ça jette un froid j insiste je veux une raiponce le ton monte rapidement elle finis par me dire la vérité
elle ne veux pas que l on me face du mal elle et tellement détester par la population que souvent on l insulte dans la rue et même on la frapper je suis sur le choque je me reprend au bout de quelque seconde et lui dit
la on fait un essai de 1 mois, je ne sais pas encore si je vais pas prolonger avec toi car je commence a bien t aimer
même si la femme que je commence a apprécier et la femme que j ai en face de moi pas la femme froide que tu me montre dehors dans la rue ou les magasin
je veux te dire que je te défendrai face a tout personne qui te manquerai de respect
donc je ne veux plus que tu te tracasse pour les autre ,je suis la pour te protéger tu et ma femme
Marion commence a pleuré on discute beaucoup de sont passé et m explique sais conviction elle me parle de sont défunt marie ,de la descente en enferre quel a vécus après ça mort me jure quel a jamais voler argent quel ne savais pas que sont marie la tromper souvent que l argent a servie a payer ça double vie quel a tous découvert après ça mort

nous discutons tout la nuit devant la cheminer nue un verre a la main
la un grain de folie s empare de moi et je décide en quelque seconde de partir en voyage a la montagne
j appel un vieux pote qui possède un chalet dans les Vosges et lui demande de me le prêter il passe dans la mâtiner me donner les clés
il me dit tu s est nounours le chalet il et très reculer dans la montagne il y a rien la-bas
pas grave je lui répond je préfère même
je regarde la route tous juste 3 heure de voiture
Marion et moi on s habille et part chercher les enfant sur le chemin je m arrête au magasin de jouet et donne 300 euro a Marion je viens te reprendre une fois que j ai fait le plain de la voiture dans 40 minute profite pour acheter les cadeaux de t ai enfants

40 minute plus tard je reviens je la vois les bras charger de cadeaux on charge tous et on repart direction chez Claudine pour récupéré les enfants
il sont la bien sage devant la télé
je dit a Claudine discrètement je crois que tu ma trouver la bonne elle me sourie je rigole
aller les enfant on dit au revoir a Claudine et en voiture

Marion prend les chausse en main ,nounours tu te dépêcher un peux ce qui fait rire les enfant
j arrive je lui répond tu a le feux au cul et la du tac au tac oui sais toi qui la allumer la ce sont les enfant de Marion qui rigole
la bonne humeur et de rigueur la voiture et charger comme jamais on et saucissonner au max
pas grave 3 heure ca passe vite
tous le monde chante dans la voiture et rigole une vrais famille je me surprend même a aimer
la situation on arrive vite au chalet de maxime il a pas mentis il et au sommet d une montagne et personne autour seule un h autre chalet a 5 minute un vrais dessert de neige les enfant joue dans la neige pendent que nous on décharge la voiture j allume le feux dans le poil a bois il commence a faire bon dans le chalet

je dit a Marion de faire rentré les enfant la nuit tombe vite en montagne il et 17 heure et le jour tombe
les enfant sont tremper jusqu au os le chalet et petit une seule pièces en bas qui sert a tous les toilette et les chambre sont a l étage
alors je dit au enfant aller tous le monde a poile mes garçon eux non pas de pudeur avec moi il commence a ce déshabiller il sont vite complètement nus , je cherche une serviette je me retourne et vois les garçon de Marion qui on pas commencer une flaque d eaux a leur pied je leur dit les garçon je vais pas le redire a poil sur un ton un peux plus énergique
Marion veux intervenir je la coupe sans ménagement laisse moi faire Marion
oui chérie d'accord comme tu veux je te laisse faire comme tu pense
les enfant de Marion regarde leur mère pour quel les aide quel disse quelque chose mais non rien enfin si une chose

les enfant nounours et votre nouveaux papa je lui et demander de s occuper de votre éducation je lui fait confiance je l aime il ferras avec vous comme avec sais enfant pas de différence je ne dirais jamais rien il a le droit de tous ,
vous devez lui obéir quoi qu il vous demande si jamais vous écouter pas il vas vous punir sévèrement croyez moi l époque ou vous aviez le droit de tous faire et finis vous avais compris mes chérie la tète basse ils répondes oui maman
je reprend la main
bon il me semble que j ai demander que vous vous déshabillez je crois ; le plus petit et le premier a réagir il commence et les deux autre suivre il sont vite en slip mais ne passe pas le pat
 

une petit pause s impose les 3 garçon de Marion sont tous les 3 blond au yeux bleus fin, bien proportionner pour leur age pas un pète de gras la peaux blanche voir laiteuse il s appel respectivement jules, Tom et patrice
patrice ai le plus petit il et toujours au bord des larme il a 5 ans ,jules lui a 7 ans sa maman ma expliquer qu il était le plus calme je me dit qu il devrais bien entendre avec Nathan il on le même caractère
Tom le grand lui a 10 ans il et un enfant vivant un peux trop même il a de très mauvaise relation a l école avec ça maîtresse car il parle toujours ne travaille pas

reprenons notre histoire la ou on la laisser

la tentions était de plus en plus visible je ne pouvais en supportais plus d un geste rapide un claque sonore atterrie sur le cul de patrice le pauvre lui qui était le plus volontaire il suivais juste sais deux frère aîné dans leur rébellion inutile s est lui qui en payer le prix
patrice se mie a pleure et appeler sa maman dans un crie il la supplia de l aidé , un doute me parcourue mais non elle na rien fait
je savais que désormais j avais les couder franche patrice baissa sont slip en un rien de temps et les deux autre suivie il était enfin nue

et bien je leur dit y a pas grand chose a voire me faire un tel cinéma pour si peut
bon le bain et prés aller tous les 6 au bain a l ancien dans un grand tonneaux
une fois réchauffer et sec il ce sont balader tous nue pendent une bonne heure Marion trouver la situation pas drôle et coure après avec leur pyjamas
je rigoler on a manger et les enfant on était au lit il ce sont endormie très vite la journée avais était long et plain émission

Marion et moi on partager le lit passerelle
elle me dit dans l oreille tu sais avent j aurai fait un scandale pour la claque , calmement je lui dit sous forme humour pour elle mais pas pour moi alors chérie tu a pas finis de faire des scandale sa fait que commencer je me suis jamais cacher sur mais méthode tu les connaissais avent de venir

oui chérie Claudine ta choisie pour t ai méthode elle ma tous expliquer et ma montré le cul de Lucas quel a pris en photo pour t on dossier
pour la premier fois on parler du sujet de façon constructive oui et tu en a pensait quoi
au début j était choquer alors pourquoi avoir voulus vivre avec moi je comprend pas bien
tu vois la loi c est mon marie qui voulais un loi !pas moi lui avais était battus sauvagement enfant
moi je l aimais je les donc fait tu comprend chérie
oui alors tu a donner la fessée a t ai enfant depuis sa mort puisque il et plus la pour dire non comme je n arrivais plus a les contrôler je suis aller voire Claudine qui ma convaincu que
seule un homme comme toi pouvais m aider et lorsque je t ai vus au dîné chez elle pendent t on appsense une camera a filmer les enfant dans la sale de jeux les seule qui était calme était t ai enfants et le fils de Claudine ça ma fait réfléchir
quand tu et partie on était trois a vouloir faire un essai j ai donc du prouvais mon envie d être avec toi
on et venus le lendemain chez toi j avais peur que tu ne me choisis pas tu voie
sache que des le départ je t avais choisis je voulais me venger mais tu a réussis a conquérir mon cœur de pierre
je t aime mon chérie moi aussi je t aime ma chérie

dis tu serra pas trop dure avec eux
non je serrai juste ! oui mais pas trop dure ?
chérie tu doit me faire confiance, j imagine le cul de mes garçon rouge comme celui de Lucas et sa me fait peurs
écoute une fessée doit faire mal y a pas a discuter après quelque heure leur cul redevient normal sur la photo que tu as vus Lucas avais reçus une fessée quelque minute avent le rendez vous
voilas pourquoi il était aussi rouge tu comprend chérie .
oui je comprend je te fait confiance mon amour tu peux leur donner la fessée si tu le juge utile !

le matin les enfant sont debout il a neiger tout la nuit une neige fraîche et lourde qui colle au chaussure les enfant sont déjà tous aller dans la neige
Marion râle un peux elle a peurs qu il soit malade je rentre les enfant et hop tous a poile devant le poile a bois ,je vois que patrice a encore une légère trace sur le cul il me regarde et comprend ce que je regarde il me dit ça fait mal papa !
pour la premier fois il m appel papa mon cœur bas la chamade mes enfant me regarde un peut surpris , je répond oui mon fils fallait obéir a t on papa, Marion a les larme au yeux la journée ce passe bien on fait une grande ballade en foret les enfant sont fatiguer le soire on mange une fondu ce qui régénère tous le monde
les enfant commence a être turbulent je laisse Marion sent occuper mais la pauvre et dépasser par les enfant qui écoute pas j entant Nathan dire un mots que je peux pas toléré tu et pas ma mère toi laisse moi tranquille

je me lève du canapé et attrape Nathan qui et en slip je le couche sur mon genoux il comprend tous de suite ce qui vas arriver il supplie me promet de pas recommencer trop tard
j'aime mes enfants mais jamais je tolérais qu il manque de respect a ma nouvelle femme
je baisse sont petit slip et le fait tomber sur mais genoux
plusieurs claque dure tombe sur sont cul encore bien blanc devant tous le monde il pleure se débat il et vrais que des trois enfant de ma premier union il et le plus calme je ne lui donne pas plus de une fois par ans et encore
sont cul devient rouge puis 10 autre claque tombe il ce trémousse de plus en plus pleure et cris fort il ne le feras plus jamais je suis décider a lui graver sur la peaux des fesse 10 autre claque tombe la sont cul devient carrément rouge écarlate il ne bouge plus du tous et pleure il a subie sa fessée comme un homme

chérie je crois qu il a compris la leçon je pense que si il vient excuser on serra quitte
surpris de la froideur avec la quel elle me dit sa j arrête la fessée Nathan ce lève sans que j ai a lui dire et excuse avec une vois tremblante mélanger de sanglot il fait un bisous a Marion
Marion l accompagne au coin et lui dit quand tu serra calmer tu pourras sortir il répond oui maman

j ai vus le regard de Marion un regard de satisfaction mais plain amour pour Nathan
la soiré ce passe sans autre problème Nathan fus l enfant le plus discret du monde
une fois coucher Marion était chaud comme la braise on a fait l amour tout la nuit je lui et fait découvrir des plaisir quel imaginer pas possible elle ma donner un plaisir fou jamais au paravent elle avais était aussi ouvert dans l intimité et détendus le lui fait découvrir quel était pas frigide d'habitude faire l amour pour elle était une corvée incontournable a la vie de couple
elle savais que le plaisir exister mais ne lavais connus dans tout sa vie sexuelle
les jour passer et ce ressembler activité en famille bonne bouffe rigolade enfant qui cour nus dans le chalet
déjà 5 jour a la montagne noël arriver vite demain sais le grand jour
le couple de parisien qui occuper le chalet sur la montagne a coter nous a proposer de venir le 25 au soire pour boire un verre avec leur famille nous très heureux nous les avons inviter le 31 en retour pour le nouvelle ans

tous allais bien le matin du 25 le soleil radieux des Vosges driller la neige tomber la nuit fessai effet miroirs les enfant jouet calmement en attendent le grand moment des cadeaux
cadeaux que j avais installer sous le sapin avec chaque prenons inscris dessus il avais tous était voir que personne avais était oublier
a notre grande surprise un paquet au nom de papa et maman ce trouver sous le sapin
le grand moment du repas et des cadeaux un beaux moment familiale chaque enfant avais le jouet qu il voulais chacun tester sont jeux et commenter celui des autre.
il ne rester plus que un paquet le notre que nous avons pris le temps d ouvrir proprement
on découvris un jolis dessin représentante chaque membre de la famille et au milieux un papa grand et fort et une maman plus petite et belle on pouvais reconnaître le nom de chaque enfant écris avec leur plus belle écriture Marion fondas en larme les enfant aussi moi même j aller craquer

pour digéré tous ça nous somme aller marcher et jouet avec les nouveaux jouet dehors en famille la journée était parfaite graver a vie dans la mémoire de chacun
les enfant on rentre il et l heure au non papa pas déjà en cœur me dit les enfants
si les enfant on doit rentré ce préparé a aller chez les voisin les enfants râlé un peux il voulais continué a jouet je comprenais mais nous étions attendus
non non on rentre aller dépêchez vous un peux

de retour au chalet tous le monde sait lavé et habiller vite fait nous somme partie a pied en direction du chalet voisin a 5 minute du notre
je frappe a la porte Henri ouvris et nous fis rentré je pus constater que sont chalet était plus grand que le notre sa femme et sais deux enfant nous souhaite le bon noël nous fîmes de même chacun buvez sont verre manger les petit four que Pauline la femme Henri avais préparé
louis le fils aîné de la famille et Victor le plus petit tous deux adolescent jouet avec les petit tous aller bien Henri regarder Marion avec insistance

je finis par lui demander pourquoi tu regarde ma femme comme ça
jamais je n avais eu de ministre chez moi
un froid glacial traversa la pièces Marion ce crispas immédiatement Pauline sauta a sont secours ma pauvre vous avait pas du rigoler tous les jour avec la politique
Marion répondu doucement non non effectivement
nous vous avons soutenus

comme vous nous ne croyons pas au châtiment corporel nous avons manifester pour le passage de la loi et aussi pour la théorie du genre notre fils Victor et un enfant différent
honteusement Henri change de sujet au plus grand plaisirs de Marion qui ne savait pas quoi dire elle qui a complètement changer de façon de vivre
elle qui pour la premier foi de sa vie aime un homme pour autre chose que ce qui peux lui apporter
Marion a envie d expliquer a Pauline la vérité mais sais que Pauline ne comprendra pas elle ce souvient très bien la pression subit a l époque de la loi par les association anti fessée et LGBT pour qu elle ne lâche pas elle ne veux plus vivre ça

Henri lui baise la tète je me rend conte vite qu il n ai pas l homme de la maison Pauline contrôle tous Henri s exécute je vois aussi louis qui regarde sont père avec un regard moqueur et plain de dédain Victor lui et plus interrogatif sur sont père il ne peux cacher sont malaise a la vus du comportement de sont père
nounours oui Henri ça vous dérange de venir m aidé on a plus de bois non bien sure je vais vous aidé l occasion parfaite pour discuter avec Henri
une fois dehors devant le tas de bois je ne peux m empêché de lui parler

dit voir Henri ta femme et très directive oui oui tu a raison Pauline aime tous contrôler a oui et tu laisse ta femme tous décidé pour toi a ta place je parie
honteux il me dit oui enfin moi je n aime pas le conflit et puis on peux pas discuter avec Pauline une fois quel a pris sa décision on doit faire ce quel dit tu comprend

non je comprend pas pour moi l homme décide et la femme obéie y a pas a discuter
je veux pas me maillé de t ai affaire mais si tu te laisse toujours faire normal cas la fin tu na plus rien a dire
la d une voie sec Henri alors le bois j attend oui oui mamours j arrive
je l arrêt et bien Henri tu et vraiment dominer mon pauvre
de retour a la maison je demande si je peux fumer ? Pauline ce retourne vers moi et me dit sur un ton encore plus sec tu et comme Henri tu peux pas t en empêché de fumer

ça ne me plaît pas Marion le vois me regarde avec crainte ;je décide de prendre sur moi pour ne pas gâcher la fête je ne dire rien
je regarde Henri dit vieux tu viens en griller une petit avec moi
oui oui je viens on retourne sur le tas de bois
ta femme ferrais bien de pas me parler sur ce ton elle pourrais le payer d une bonne fessée
j entend Henri si seulement et mec tu et un homme ou un petit garçon je vois bien que toi tu veux reprendre ta famille en main prend t ai couille dans t ai main un peux pour une fois
oui mais elle vas partir et divorcer je pourrais plus voire mes enfant je ne peux pas !
le pauvre me fait honte et pitiez
laisse tomber Henri tu et gentille mais tu as pas ce qu il faut pour le faire
la pour la premier fois je le vois ce rebeller si j ai ce qu il faut juste elle ma dit soit tu fait ce que je veux ou je te prend t ai enfant tu les verra plus jamais la il me fait franchement mal au cœur il pleure presque

écoute Henri ta femme je suis sur que si tu lui montre qui et le patron elle vas la fermer sa grande bouche
oui mais les enfant quoi les enfant tu a bien vus il on aucun respect pour moi il me méprise
et bien soit un bon père et apprend leur qui et le père de famille ici qu il doive te respecter et obéir

et tu crois que sa vas marcher
oui je le pense mon amie mais comment faire je ne s est pas quoi faire et bien pour commencer tu occupe de ta femme tu lui montre qui et le patron
et pour t ai enfants une bonne fessée leur ferras le plus grand bien
tu crois quoi j ai 6 enfants j ai pas le temps pour les connerie moderne a bon mais je croyez que Marion et bien tu croyez mal
la cigarette finis on retourne tous les deux l intérieur
il et déjà presque 21h30 l heurs de rentré au chalet je dit a Marion qu il et tard que nous devons partir ,oui chérie tous de suite vas dire au enfant de ranger et de ce préparé
tous les enfant sont prés a partir tous et ranger tous le monde ce dit au revoir
la Henri me donne un petit carte avec sais coordonner je lui donne mon numéro de portable moi aussi
bien a vendredi pour le nouvelle année oui nous serrons la a 20 h OK sa marche
a peine 3 minute que nous somme partie mon téléphone sonne
oui allô sais Henri excuse moi de te déranger mais j ai un problème je ne sais pas comment te le dire
et bien je écoute mon amie quel et le problème
et bien voilas ma femme ne retrouve plus sa bague je lui et offert pour noël tu comprend sa me gaine de te demander ça écoute je les pas vus
oui j en suis sur elle était dans la chambre du haut il n y que les enfant qui sont monté a l étage
a je vois
a tu demander a t ai fils oui il ne l on pas vus très bien la nous ne somme pas encore arriver au chalet je te rappel des que nous somme arriver
ok a tout a l heure

le petit groupe avait continus le chemin pendant ce temps je les rattrape Marion me demande qui s était je explique des que l on arrive OK mon chérie
nous arrivons a la port les enfant retire leur chaussure leur manteau les écharpe et les Gand j explique rapidement la situation a Marion qui en crois pas sais oreille

chérie tu crois que l un de n aux enfant a volé je ne sais pas vérifie pendant qu il ce mette en pyjamas tu veux bien ma belle ok je vais le faire mon amour
je cherche mon téléphone pour rappeler Henri je compose le numéro sa sonne pas de raiponce
je rappel de nouveaux toujours rien la sais franchement louche je décide de retournée chez Henri
pour avoir une conversation et lui assuré que si l un de mais enfant a volé il serais sévèrement punis

j arrive en vus du chalet voisin j entent des cris des pleure je me demande ce qui ce passe je pense a Henri j espère que ce n ai pas lui qui pleure
je m approche encore et regarde a la fenêtre et la surprise Henri a pris les chose en main il et en plaine séance avec Victor je l entend lui dire a partir de maintenant le patron sais moi et pas votre mère vous ferais ce que je vous dit de faire et rien d autre le pauvre Victor a le pantalon en bas des cheville les fesse a l'aire et Henri lâche tout la frustration qu il a en lui
je vois louis qui et dans un coins lui aussi a le pantalon baisser il regarde le mur ce pauvre garçon de 15 ans a reçus sa premier fessée bien tard

je fait le moins de bruit possible pour retourné chez moi et la mon téléphone sonne ce qui a pour effet de résonner dans tout la valet la porte du chalet s ouvre Pauline en pleure elle me vois et me hurle dessus vous je vous haie

la Henri sort a sont tour et lui crie je t ai dit quoi vas a la cuisine tous suite femme
rentre mon amie j ai presque finis pourquoi et tu revenus dit moi je croyez bien faire je voulais vous aidé a cherche la bague
Henri tiens toujours la main a Victor qui cache le mieux qu il peux sont intimité il et rouge de honte
je finis avec Victor et on boit un cous OK mon pote oui oui finis

je doit dire que Henri ne si prend pas bien pour la fessée de Victor mais je ne dit rien le garçon et pot lait pour sont age sont cul et rose mais tourne vite au rouge les pleure du petit couvre mal le son des claque qui tombe sur sont cul
Henri finis après bien 30 claque par le mettre au coins a coté de sont frère et me dit tu avais raison une bonne fessée ne vas pas les tuer et puis Pauline et prévenus désormais je commende
elle fait ce que je lui dit faire si non je la fous a la porte
et pourquoi tu a mis une fessée a t ai fils
et bien a cosse de la bague je leur avais interdit de venir dans les chambre il on rien écouter comme a chaque fois mais la je ne me laisse plus faire
notre conversation ma ouvert les yeux tiens boit un verre mon amie OK mercis

Pauline les cacahuète oui chérie tiens mon grand homme et vlan un claque sur la fesse droite au passage Pauline sursaute mais sourie elle aime sont nouvelle homme
je finis vite fait et je les amène la mon téléphone sonne une nouvelle fois
allô chérie oui Marion tu veux quoi juste te prévenir que la bague , la quoi oui je t expliquerais quand tu rentre OK je vais pas tarder ma belle
Henri excuse je crois que l un de mais fils la pris je vais le punir promis je vais aller la chercher et je reviens
non pas la peine on viens vendredi tu me la donnera a ce moment tu et sur
oui oui comme tu veux
tu veux une autre bière non je doit rentré
je passe demain soir boire un verre oui tu et toujours le bien venus
je retourne rapidement au chalet je rentre la je vois les enfant a table il mange un soupe bien chaud
je vois que Tom na pas d assiette qu il regarde les autre manger

je demande a Marion pourquoi il ne mange pas
ai bien ce jeune garçon a quelque chose a te dire je crois qu il na pas très faim
je vois je vais prendre une douche et ensuite Tom tu pourras venir discuter avec moi et me dire ce qui ne vas pas
la douche coule j entend Marion dire les enfant pas de bêtise je reviens si vous avez finis de manger regarder la télé
maman non ne lui dit pas stop
je veux rien entendre Tom tu en a déjà assez fait comme sa ce soire
Marion rentre et viens me rejoindre dans la douche je remarque quel et humeur coquine nous fessons l amour Marion ne dit pas un mots elle a un petit sourire au lèvre qui annonce une nuit torride
une fois la douche finis je retourne au salon voir Tom comme promis certain enfants dorme devant l écrans Marion me dit dans l oreille il sont mignon tous ensemble on dirait vraiment une famille justement j avais la même pensait je fait un signe approbation de la tête

Tom viens me dire ce qui ne vas pas d un ton sévère
le petit répond pas il doit fait semblent de dormir ,je dit a voie haute ?j en suis sur Marion me répond oui il fait sa technique préférer
je m approche de lui pour vérifier je vois les paupière frisonner je me recule me racle la gorge et bien je vois que l on a des petit garnement d humeur joueuse ce soir un Marion ! oui oui je crois bien mon amour
bon on vas les mettre au lit je pense viens m aider
la patrice et Lucas commence a rigoler je les chatouille un peux les deux sont au bord des larme tellement il rigole les autre suive vite dans un fous rire presque généraliser la maison reprend vie la je reprend mon sérieux bon TOM tu me dit ce qui vas pas
Tom fond en larme s excuse il me supplie il me dit qu il le feras plus jamais la calmement mais d une vois sec je demande a tous le monde de s asseoir sur le canapé tous le monde exécute
Marion elle viens a mais coter
Marion prend la parole d une voie que je lui connaissais pas TOM on a pas tout la journée
 

j ai volé la bague papa nounours excuse moi je le ferais plus promis et bien mon garçon la je suis pas très content aucun de mais enfant sont des voleurs
et puis en plus tu vole n aux amie chez eux et sous leur nez
la tu fait forte tu ne me laisse pas autre choix que de te punir non papa non me donne pas la fessée je t en supplie papa
TOM tu croie vraiment que ce genre de comportement et acceptable que tu peut volé les voisin sans être punis tu pense vraiment que je suis ce genre de papa
je suis un papa qui aime sais enfants quoi qu il face mais je suis aussi responsable de toi et de l adulte que tu vas devenir et un adulte qui vole vas en prison il et très sévèrement punis et moi je veux pas que toi mon fils tu soit l un de sais délinquant que l on voie le soir au Jt de Pujjadas je veux que tu soit un bonne adulte qui aura une belle vie des enfant a qui il transmettras les même valeur tu comprend TOM pourquoi je doit te donner un fessée mon fils
je comprend que cela te fait très peur mais désormais tu et mon fils et a 10 ans quand on et mon fils la fessée fait partie de sa vie car elle et donnais avec amour

bon approche TOM
TOM ce lève du canapé les jambe mole il comprend qu il ne pourras pas y échapper et puis il aime sa nouvelle vie
il aime homme qu il appel papa car l homme la s occupe de lui, il lui fait des bisous il joue avec
il lui a appris a faire du skie
Tom adore le skie il aime aussi voir sa maman heureuse
beaucoup de sentiment différant le traverse tous ce bouscule dans çà tête a la fois il a peur a la fois il aime que l homme s occupe de lui
TOM sort de rêvasserie quand il sens la main de l homme qui vas lui donner sa premier fessée le prendre par le bras
a partir de la tous vas aller vite TOM ordinaire très rebelle na pas chercher a ce battre j ai tous de suite compris qu il avais déjà accepter ce qui aller ce passer
je pris une chaise que je mie devant le poila bois comme je lavais fait avec Nathan
TOM ne portais pas grand chose juste un slips et le haut de sont pyjamas ,
je me suis assis confortablement et plaças Tom face a moi il avait un vissage ovale et de beaux yeux bleus claire et des cheveux blond foncer ce garçon était très sportif j avais pus le constater sur les piste de skie il était jamais fatiguer

je passa mes main le long de l élastique du slips blanc il eu la réaction que j attendais un dernier sursaut de fierté non papa pas le slip je continue mon affaire sans écouter sa demande
ce garçon plutôt normal physiquement pour sont age il avais un corps très muscler a fur et a mesure que mais main parcourais sais jambe pour lui baiser sont slips les premier pleure arrivas a ce moment
les autre garçon regarder a la fois amuser mais aussi conscient qu il pourrais être le prochain a ce trouver dans la même situation

Tom déjà en larme ne savais pas quoi faire je les guider vers mes genoux il ce positionnas trop bas je les soulevais pour bien le mettre en place
la jus pour la premier fois les yeux sur sont cul il était tous blanc il avais une fossette au milieux de chaque fesse sont derrière était vraiment petit on aurait dit un melon couper en deux j avais décider que vus l infraction qu il avais commis la fessée serait sévère je l annonças
Tom vus ce que tu a fait je vais te donner une fessée que tu vas pas oublier de ci taux la premier claque arrivas au centre de sont petit popotin la traces de ma main fus dessiner sur sont cul un grand houilles,,,,,, suivie d un grand sa fait mal ce fie résonner dans tous le chalet
je levas la main une deuxième fois je la fis descendre sur la fesse droite puis une autre claque sur la gauche Tom ce trémousse de plus en plus les aile et houille ce multiplie a fur et a mesure que la fessée avance Tom a pris que 5 claque je m arrête Tom pense que la fessée et finis
mais non je le positionne autrement j ai ressentie sur mon pantalon qu il était mal mis je le relève et la je vois qu il a une légère érection il baisse les yeux et vois ce que je regarde il encore plus rouge de honte je le remet en place pour finir la fessée
je commence la vrais fessée
je commence pas frapper avec 10 bonne claque le centre de sont cul il pleure tout les larme de sont corps il ne supplie d arrêter je ne séide rien
je passe a une nouvelle série la sur chaque fessée droit gauche droite gauche il a le cul rouge écarlate il ne pleure plus il ne bouge plus il reste en positions, alors même que la fessée et finis je le relève tendrement et l assoie sur mes genoux je le prend dans les bras et lui dit je t aime mon fils tu a pris ta punition comme un homme

la je voie un petit sourire sur sont vissage je lui fait un calin il dure une bonne minute personne ne parle plus un bruit rien
et la Tom me dit je t aime moi aussi papa Marion s approche et lui fait une biz sur le front et passe sa main dans les cheveux de Tom
tu vois Tom a quel point t on papa t aime et pourquoi je l aime oui maman moi aussi je l aime on a un vrais papa maintenant la tous le monde ce mais a rigoler
il et tard mais Tom doit encore aller au coin les main sur la tête il le fait sans rien dire pendent ce temps Marion couche les autres elle leur lit une histoire au bout de 15 minute je vais chercher Tom il me redit je t aime papa et me fait un gros calin
au lit petit galopin en lui claquent la fesse se qui donna un gros houille de Tom et un grand rire de moi
il et aller immédiatement sous les draps Marion lui dit au ce soir je pense pas que tu aura froid mon fils vus le réchauffement que tu appris tous le monde ce mie a rire Tom avec
il on finis pas s endormir
 

Marion et moi pouvons enfin passer au chausse sérieuse penser a nous une bouteille de champe au frais nous en avons profiter a max un peut plus tard dans la soiré on a commencer a faire l amour et Marion était de plus en plus déchaîner
a chaque fois que je claquer un gosse elle et déchaîner
pas que sa me déranger mais quel soit déchaîner mais je me poser des question , la nuit la on a pas dormis au petit matin Lucas et arriver tous nue et bien Lucas tu fait quoi la j ai fait pipis papa quoi oui dessolé papa
je rentre dans la chambre effectivement sont lit était mouiller je retourne dans la pièces je lui claque le cul immédiatement Lucas Emmett des petit cris hihihihihihihih puis des pleure après 10 bonne claque sur le cul
Marion interviens allons chérie il ne la pas fait expert !un Lucas tu la pas fait expert ? oui maman j ai pas sentie

chérie vas boire t on café je vais m en en occuper tu et sur chérie oui ce n ai rien je vais lavais les draps et Lucas vas aller ce laver comme tu veux
Marion reviens 1 heure plus tard j avais pus boire mon café et lire le journal local et me dit tu sais chérie Lucas doit avoir un problème a la vessie voilas pourquoi il fait encore pipi au lit
j ai eux le même problème avec jules
tu a peut être pas remarquer mais jules et circoncis a non j avais pas vus et bien il a était opérer et j ai du le faire circoncire bon bien je te fait confiance tu prendra rendez vous en rentrent a la maison chez le docteur
Lucas arrive il a finis de ce laver il et nue il viens sur mes genoux je joue avec lui les autre arrive chacun leur tour
tous le monde a faim le petit déjeuner et fait Lucas lui aussi veux le sien il viens rejoindre les autre et la j entend jules tous forte a Lucas a le cul rouge
il a reçus une fessée et rigole tous le monde regarde par instinct vers le petit Lucas et constate le rouge de sont cul
et dit voire jules tu veux que le tiens soit rouge je peut demander a papa de sent occuper non non maman
alors que je vous entende plus plaisanter sur le cul rouge de Lucas tu a bien compris oui oui maman la sans un mots j arrive et embrasse Marion de fierté

la journée ce passe bien nous allons rendre la bague a Henri il nous invite a manger Tom lui présente ses excuse j insiste pour qu il disse a Henri comment je les punis il finis par le faire après que j